Al Sharkass

Parfum de Tradition : La famille Al Sharkass.

D’une importance à la fois démographique près de 900.000 habitants et économique, Tripoli est la deuxième plus grande ville du Liban. Et c’est dans cette ville où les boutiques se confondent au habitations que l’on retrouve au premier étage du Khan Al-Masriyeen ou Khan des Egyptiens l’atelier de la famille Al Sharkass. Au milieu des tours de savon et bidons d’huile, Mahmoud Al-Sharkass transmet à son fils le savoir-faire qu’il a lui-même reçu du sien.
Les Al-Sharkhass font partie des dernières familles à fabriquer du savon en respectant les traditions ancestrales. Depuis 7 générations (1803), le savoir faire est transmis de père en fils. Aujourd’hui, âgé de 28 ans Hamad apprend encore auprès de son père Mahmoud 65 ans. Chaque membre de la famille apporte sa contribution au développement de l’entreprise. Travaillant 6j/7j, Mahmoud et Hamad fabriquent les savons tandis que Safa, Lina et leur mère créent les motifs et gèrent le côté administratif.
Le temps semble être arrêté dans l’atelier et la perfection est recherchée dans chaque geste, que ce soit lors du mélange des ingrédients : huile d’olive, eau, huiles essentielles de Grasse etc., ou lorsqu’il faut polir à la main les carreaux de savons.

La renommée de la famille n’est plus à faire, les savons aux senteurs de rose, jasmin, lavande etc. sont vendus au Liban et connus un peu partout dans le monde avec des clients venant d’Europe, des Etats-Unis, d’Orient etc.